Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Pétitions et courriers de défense des droits ; appels à dons > Appel à action / Pas de technologie pour l’apartheid !

Appel à action / Pas de technologie pour l’apartheid !

Traduction du courrier( sui vez le lien au bas de la traduction pour participer à l’action)

Aux dirigeants d’Amazon et de Google, Andy Jassy, Adam Selipsky, Sundar Pichai et Thomas Kurian,

Je vous écris en solidarité avec les centaines de travailleurs d’Amazon et de Google qui demandent courageusement à Google et à Amazon de se retirer du contrat du Projet Nimbus et de cesser de faire des affaires avec le gouvernement et l’armée d’apartheid israéliens. Comme les nombreux travailleurs de conscience qui se sont manifestés, je crois aussi que la technologie devrait rapprocher nos communautés et œuvrer pour le bien commun - et non pour l’apartheid et la violence.

Comme vos propres travailleurs l’ont souligné à juste titre, les dirigeants de Google et d’Amazon se sont engagés à respecter les droits de l’homme et à adopter un comportement éthique - et nous attendons de vous que vous respectiez ces engagements. Dans sa déclaration de principes sur l’IA, Google déclare qu’il valorise la démocratie et affirme que les entreprises "peuvent faire de l’argent sans faire le mal". De même, Amazon affirme dans ses principes de leadership que l’entreprise doit "faire mieux, faire mieux et être mieux" pour le monde en général.

Cette année, Human Rights Watch et la principale organisation israélienne de défense des droits de l’homme, B’tselem, ont tous deux publié des rapports faisant écho à ce que les Palestiniens disent depuis des décennies : l’armée et le gouvernement israéliens maintiennent un régime d’apartheid dans lequel ils régissent la vie des Israéliens et des Palestiniens, mais refusent aux Palestiniens les droits de l’homme fondamentaux.

En fournissant des technologies en nuage à l’armée et au gouvernement israéliens, Google et Amazon favorisent l’apartheid et l’oppression du peuple palestinien. Par exemple, le projet Nimbus va probablement étendre la capacité de données de l’Autorité foncière israélienne (ILA), une agence gouvernementale qui utilise des politiques discriminatoires pour étendre les colonies juives ségréguées tout en piégeant les Palestiniens dans des zones densément peuplées et en limitant la croissance de leurs communautés. La technologie devrait être utilisée pour rapprocher les communautés, et non pour renforcer la ségrégation et le déplacement.

En outre, un nombre croissant de personnes, dont moi-même, sont d’accord avec vos travailleurs pour s’opposer aux violations des droits de l’homme des Palestiniens par le gouvernement israélien. À la suite de l’attaque de l’armée israélienne contre Gaza, qui a entraîné la mort de 250 personnes (dont plus de 60 enfants), un sondage Data for Progress réalisé cette année a montré qu’un nombre croissant de personnes aux États-Unis s’opposent à la complicité de leur gouvernement dans les violations des droits de l’homme, telles que l’expansion illégale des colonies sur les terres palestiniennes et la destruction de maisons par l’armée israélienne. Les travailleurs et les gens ordinaires s’accordent pour dire que Google et Amazon doivent développer des technologies au service du bien commun, au lieu de favoriser la souffrance humaine.

Tout comme les personnes de conscience ont exigé que les institutions coupent les liens avec l’Afrique du Sud de l’apartheid dans les années 1980, le temps est venu de se lever pour soutenir les droits humains des Palestiniens. Nous espérons que vous saisirez cette occasion pour être du bon côté de l’histoire, alors que vos propres travailleurs et les communautés du monde entier s’unissent pour construire un monde meilleur pour tous. Mettez fin au contrat du Projet Nimbus et rétablissez les engagements de vos entreprises en matière de droits de l’homme.
https://www.notechforapartheid.com/...

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le dimanche 5 décembre 2021