Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Actualité-Palestine > crimes et violences > Violations israéliennes des droits de l’homme en cisjordanie occupée : le (...)

Violations israéliennes des droits de l’homme en cisjordanie occupée : le compte du PCHR (Palestinian Center for Human Rights ) est suspendu Mais les violations continues :

« Violations des droits de l’homme par Israël dans les territoires palestiniens occupés »

12 - 18 août 2021

- Usage excessif de la force par les forces israéliennes en Cisjordanie : 6 Palestiniens blessés,
dont un enfant
- En 92 incursions de l’IOF en Cisjordanie : 49 Palestiniens arrêtés, dont 4
enfants
- Fermeture d’une société de publicité à Hébron après confiscation de son contenu
- 4 Palestiniens contraints à l’autodémolition de leur maison et une partie d’un jardin d’enfants
à Jérusalem détruite
- L’OIF a démoli une maison en construction à Naplouse et a remis des avis d’arrêt de travaux à Salfit et à Hébron.
d’arrêter les travaux de construction à Salfit et à Hébron.
- Attaques de colons en Cisjordanie : des colons ont agressé un chauffeur palestinien et attaqué des maisons près de Naplouse et d’Hébron.
ont attaqué des maisons près de Naplouse et d’Hébron
- L’OIF a établi 42 points de contrôle militaires temporaires en Cisjordanie et a
a arrêté un Palestinien auxdits points de contrôle
Les forces d’occupation israéliennes (FOI) ont continué à commettre des crimes et des violations multiples du
du droit international et du droit international humanitaire contre des civils palestiniens et leurs biens.
dans tout le territoire palestinien occupé (TPO). Les forces d’occupation israéliennes ont intensifié les tirs et l’usage excessif de la force contre les civils palestiniens.
contre les civils palestiniens, les incursions dans les villes et villages palestiniens en Cisjordanie, y compris à Jérusalem occupée, transformant la Cisjordanie en une zone de guerre.
Jérusalem occupée, transformant la Cisjordanie en blocs de terre isolés. L’expansion des colonies israéliennes
sur les propriétés et les terres palestiniennes s’est poursuivie. Pendant ce temps, la bande de Gaza entre dans sa 15e année de fermeture, exacerbant ainsi la situation humanitaire.
fermeture, exacerbant les difficultés humanitaires sur le territoire.
Tirs de l’armée israélienne et violation du droit à l’intégrité physique :
Les forces israéliennes ont blessé 6 civils palestiniens, dont un enfant, lors de leurs incursions dans les zones nord de la Cisjordanie.
de la Cisjordanie ; 3 ont été blessés dans le village de Tamoun, un dans des affrontements dans le camp de réfugiés de Jenin et 2,
dont un enfant, à Tubas. Dans la bande de Gaza, cinq tirs de l’armée israélienne sur des bateaux de pêche ont été signalés dans le nord de Gaza.
dans le nord de Gaza, mais aucune victime n’a été signalée.
Incursions de l’IOF et arrestations de civils palestiniens :
L’IOF a effectué 92 incursions en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est occupée. Ces incursions
Ces incursions ont donné lieu à des violations à plusieurs niveaux, comprenant des raids et des perquisitions dans des maisons civiles et des fusillades dans de nombreux cas.
dans de nombreux cas, suscitant la peur parmi les civils et attaquant nombre d’entre eux. En conséquence, 49 Palestiniens
ont été arrêtés, dont 4 enfants. Au cours des incursions de cette semaine, les forces de l’ordre ont fait une descente dans la société de publicité palestinienne à Hébron et ont confisqué des biens.
palestinienne de publicité à Hébron et a confisqué toutes les machines à imprimer et l’a fermée jusqu’au 10 février 2021.
10 février 2021.
Dans la bande de Gaza, l’IOF a mené une incursion limitée dans le centre de la bande de Gaza.
Démolitions :
Les travailleurs sociaux de la PCHR ont documenté 9 violations :
- Hébron : des avis d’arrêt des travaux de construction d’une habitation et de 2 baraquements pour le pâturage des moutons ont été
délivrés aux propriétaires.
- Jérusalem Est : 4 maisons auto-démolies et une partie d’un jardin d’enfants démolis à Beit Safafa
village
- Salfit : démolition d’un local agricole dans le village de Deir Ballut, et remise de 11 avis d’arrêt des travaux de construction dans le village de Haris.
travaux de construction dans le village de Haris
- Naplouse : démolition d’une maison en cours de construction dans le nord du village de Qablan.
Attaques de colons : Les travailleurs sociaux de la PCHR ont signalé et documenté 2 attaques de colons :
- Nord de Naplouse : un chauffeur a été agressé alors qu’il travaillait près de la colonie " Shvut Rachel ".
Il a été blessé au visage.
- Hébron : agression de civils palestiniens et attaque d’une femme qui couvrait ce qui se passait.
sur le terrain.
Politique israélienne de bouclage et restrictions à la liberté de circulation :
Cette semaine, les autorités d’occupation israéliennes ont continué à interdire l’entrée de dizaines de biens, notamment
matériaux de construction, dans le cadre des mesures de punition collective contre la bande de Gaza.
de la bande de Gaza, alors que le bouclage israélien du territoire entre dans sa quinzième année, sans qu’une fin soit en vue pour permettre aux Palestiniens de jouir de leur droit à la liberté économique, sociale et culturelle.
de jouir de leurs droits économiques, sociaux et culturels. Malgré l’annonce par l’occupation israélienne
d’une série de mesures d’allègement aux points de passage de Karm Abu-Salem et de Beit Hanoun, de sévères restrictions restent en place.
sévères restent en place, plusieurs types de produits et de matières premières étant interdits d’entrée.

Rapport hebdomadaire 12 - 18 août 2021

3
Pendant ce temps, les forces israéliennes d’occupation ont continué à diviser la Cisjordanie en cantons séparés, les routes principales étant bloquées par l’occupation israélienne depuis le second accord de 2000.
bloquées par l’occupation israélienne depuis la seconde Intifada de 2000 - toujours fermées à ce jour - et avec des checkpoints temporaires et
postes de contrôle temporaires et permanents, où la circulation des civils est limitée et où ils peuvent être arrêtés,
notamment au poste frontière d’al-Karama, le long de la frontière palestino-jordanienne.
I. Fusillade et autres violations du droit à la vie et à l’intégrité corporelle
- Le vendredi 13 août 2021, des dizaines de civils du village de Yatta, au sud d’Hébron, ont accompli la prière du vendredi à Um Shaqhan.
la prière du vendredi dans la zone d’Um Shaqhan, à l’est de Yatta, à côté de la colonie "Avigayil" établie sur les terres palestiniennes.
sur les terres des Palestiniens, que les autorités israéliennes prévoient de confisquer pour y établir un nouvel avant-poste de colonie.
nouvel avant-poste de colonisation dans la région. Après la prière du vendredi, les manifestants ont hissé les drapeaux palestiniens et scandé des slogans nationaux.
et ont scandé des slogans nationaux. Pendant ce temps, l’armée israélienne est arrivée et a réprimé la manifestation pacifique.
et a déclaré la zone comme une zone militaire fermée. L’IOF a tiré des bombes sonores et des bombes lacrymogènes sur les manifestants.
Les forces israéliennes ont tiré des bombes assourdissantes et des grenades lacrymogènes sur les manifestants, et beaucoup d’entre eux ont suffoqué à cause de l’inhalation de gaz lacrymogènes. En outre, la police israélienne des
De plus, la police des frontières israélienne a attaqué et sévèrement battu un certain nombre de manifestants palestiniens. Ainsi, Ali
Mohammed Jabarin (44 ans) a subi des contusions et a été emmené à l’hôpital gouvernemental de la ville.
- Après la prière du vendredi dans la mosquée Ibrahimi, dans le centre de la vieille ville d’Hébron, ils ont
d’Hébron, ils ont organisé un sit-in pacifique pour protester contre la mise en place d’un ascenseur dans la mosquée par les autorités israéliennes et pour mettre fin à l’utilisation de l’ascenseur.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
Pour recevoir le rapport hebdomadaire : Pchrgaza-e@pchrgaza.ps

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 23 septembre 2021