Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Les prisonniers > Retrouvez dans CODEX 09 : collectif départemental contre l’extême droite (...)

Retrouvez dans CODEX 09 : collectif départemental contre l’extême droite Ariège les manifestations du 12 juin

Plusieurs représentants politiques, syndicaux et associatifs ariégeois, dont le député insoumis Michel Larive, ont mené le cortège.

Entre 150 et 200 personnes ont constitué un cortège sur les allées de Villote, à Foix, ce samedi 12 juin. Sous le soleil, toutes ont répondu à l’appel du 12 juin – « contre le racisme, contre les idées d’extrême droite et pour nos libertés » – signé par des partis politiques, syndicats et associations ariégeoises.

«  Contre le racisme, contre l’extrême droite, pour nos libertés  !  » Ce chant et quelques autres ont résonné sur les allées de Villote, ce samedi matin, lors d’une journée nationale de manifestations.
Le cortège était bien fourni à l’entrée de Foix, sur le cours Gabriel Fauré. Photo DDM – Martin Boissereau

Dans le cortège fuxéen réchauffé par les rayons du soleil, entre 150 et 200 personnes ont marché et agité des drapeaux. Parmi elles, des membres des premiers partis politiques, syndicats et associations signataires de l’appel du 12 juin ariégeois (Attac, CGT, Couserans Palestine, EE-LV, FSU, LFI, NPA, PCF, PS, Solidaires).
La mobilisation a commencé à l’ombre de la halle aux grains, peu après 10 h 30. Monique Morisse, présidente de la Ligue des droits de l’Homme en Ariège, en a profité pour prononcer un discours. Grâce à un mégaphone décoré d’un autocollant «  F.S.U.  », elle a pointé «  un climat politique et social alarmant  ». Avant de l’illustrer, alors qu’un brouhaha animait la halle fuxéenne  : «  Les propos et actes racistes et sexistes au travail et dans la vie se propagent. Les attaques contre les libertés et les droits sociaux s’accentuent gravement.  »
Les signataires de l’appel du 12 juin ont ainsi souhaité, «  face à ce climat de haine, raciste et attentatoire aux libertés individuelles et collectives  », «  construire une réponse forte et unitaire  ». À l’issue de la marche, qui s’est conclue à proximité du monument aux Morts, Fabien Collin – collaborateur du député insoumis Michel Larive – a estimé que cette mobilisation était un «  très bon signe pour l’avenir  »

Martin Boissereau, La Dépêche Ariège

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 2 juillet 2021