Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Documentation > Ziad Medoukh > Les activités de Ziad Medoukh > Le département de français aide les pêcheurs de Gaza

Le département de français aide les pêcheurs de Gaza

Le département de français aide les pêcheurs de Gaza

Le dimanche 21 mai 2017, un groupe d’étudiants du département de français de l’université Al-Aqsa de Gaza, accompagné du directeur du département Monsieur Ziad Medoukh, s’est rendu sur le port de Gaza afin de mener une activité de bénévolat et aider les pêcheurs dans leurs travaux quotidiens.

L’activité de bénévolat qui a duré deux heures s’est déroulée dans le vieux port de Gaza.

Les pêcheurs ont été très heureux de voir de jeunes étudiants les aider dans leurs travaux.

Malgré une situation explosive dans la bande de Gaza, et malgré la mort d’un pêcheur de Gaza tué par la marine israélienne la semaine dernière, l’équipe du département a insisté pour participer à cette activité.

L’équipe a beaucoup échangé avec les pêcheurs sur leur travail, sur la quantité de poisson pêchée chaque jour, sur l’espace de pêche autorisé par les forces de l’occupation israélienne, sur leurs difficultés, sur la soi-disant décision israélienne d’extension de leur zone de pêche. Sur le blocus maritime, et sur les menaces israéliennes quotidiennes, en particulier la présence de la marine israélienne dans la mer de Gaza. Sur ses attaques permanentes contre les pécheurs et leurs bateaux.

Ziad Medoukh, a confirmé que la participation de ses étudiants à cette activité montre l’ouverture du département sur la société civile dans la bande de Gaza, ainsi que l’engagement des étudiants aux différentes activités et occasions d’aider les familles et de s’impliquer dans la société.

Il a beaucoup insisté sur l’importance de développer une économie non violente dans la bande de Gaza et de promouvoir les principes Ghandiens dans le secteur de la pêche, qui favorisent l’autonomie et le développement des revenus pour les pêcheurs et leurs familles afin de créer une économie solidaire. Une économie respectueuse de la vie et des rythmes de celle-ci, dans une dynamique d’équilibre optimal.

Il a ajouté que ces étudiants, par cette participation sociale, montrent leur attachement à leur terre et à leurs racines. Et que le travail des pêcheurs sous menaces dans la bande de Gaza est un signe de résistance, de vie, de paix et d’espoir pour l’avenir.

Il a dit que cette activité de bénévolat est un beau symbole de résistance et de paix pour ces jeunes déterminés malgré une situation explosive dans leur région sous blocus.

Il a montré que cette action citoyenne était une façon de rendre hommage aux pêcheurs palestiniens, qui sont menacés au quotidien. Et de sensibiliser les jeunes étudiants sur les efforts et la détermination de ces pêcheurs.

Les étudiants participant à cette activité ont remercié le département de français pour cette initiative.

info portfolio

peche1 peche2 peche3 peche4 peche5 peche6 peche7

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 juillet 2018