Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > 2)Nos activités > Nos courriers > Nos interventions auprès des commerçants et des administrations publiques sur (...)

Nos interventions auprès des commerçants et des administrations publiques sur l’origine exacte des produits venant d’Israel

L’association Couserans-Palestine a décidé d’intervenir suite à la publication, au Journal Officiel de la République française, d’un document concernant les marchandises issues des territoires occupés par Israël depuis juin 1967.

Première étape : Repérage des magazins vendant des produits d’Israel
Deuxième étape  : envoi d’une info aux magazins concernés (voir sur le site le doc : Avis aux opérateurs économiques relatif à l’indication de l’origine des marchandises issues des territoires occupés par Israël depuis juin 1967)
voir notre courrier : Lidl

Voir la réponse de Leader price St Lizier :
En tant que gérant du magasin Leader Price de Saint Lizier, j’accuse réception de votre courrier du 24 janvier dernier (en copie), qui a retenu toute mon attention.

Suite à ce courrier, les responsables qualité fruits & légumes de l’enseigne ont tenu à vérifier auprès de nos fournisseurs si l’ensemble des attestations étaient disponibles pour garantir un approvisionnement de l’origine Israël en dehors des territoires occupés.
C’est le cas.
Par ailleurs, les responsables qualité ont poussé le raisonnement pour étudier les garanties de cette origine du Pomelos, par rapport aux repérages des zones cartographiées correspondantes.
Nos approvisionnements en Pomelos rouge et jaune d’origine Israël sont donc garanties, hors culture dans des territoires occupés (Mehadrin et Nosibe).

La patate douce que nous faisons est d’origine Espagne.
Les éléments transmis par les fournisseurs à la Direction Qualité restent confidentiels.

Vous pouvez donc être rassuré sur la fiabilité de nos approvisionnements.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations sincères.
Troisième étape : nous contactons la DDCSPP, voir notre courrier : doc 2
Quatrième étape : en l’absence d’une réponse de la DDCSPP : contact avec la préfecture. Voir notre courrier du 25/02/2017 :

Madame la préfète de l’Ariège

Madame la préfète,

L’association Couserans-Palestine s’étonne de ne pas avoir reçu de réponse de la DDCSPP au courrier qui suit, envoyé une seconde fois par mel, à la bonne adresse Internet, puis envoyé par courrier postal.

Nous comptons sur vous, Madame la Préfète, pour rappeler à Monsieur le directeur-Madame la directrice de la DDCSPP leur devoir de réponse quand ils sont interpellés au sujet de l’application d’une décision parue au Journal Officiel de la République Française.

Soyez assurée, Madame la Préfète, de notre attachement aux valeurs de la République : liberté - de penser, égalité -des citoyens devant la loi, fraternité - entre les peuples.

et la réponse de la DDCSPP en date du 1/03 (voir 3 docs joints)

titre documents joints


info document
(Word – 199 ko)

info document
(Word – 201 ko)
 

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mercredi 17 janvier 2018