Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Actualité-Palestine > Territoires occupés > Jerusalem > UNESCO : une résolution qui dérange l’ordre du plus fort

UNESCO : une résolution qui dérange l’ordre du plus fort

 [1]

lundi 17 octobre 2016 par le Bureau national de l’UJFP

L’UNESCO vient de rendre publique une résolution sur la réalité de la situation politique de la vieille ville de Jérusalem occupée, peu de temps après les obsèques de Shimon Pérès où nous avions vu tous les dirigeants des pays occidentaux se précipiter à Jérusalem comme si de rien n’était...

Rapport accablant qui décrit avec une précision scientifique la politique israélienne de destruction systématique du patrimoine archéologique et spirituel musulman de Jérusalem, des deux côtés des remparts de la vieille ville, le transfert illicite de propriété des biens culturels musulmans - tous inscrits au patrimoine de l’Humanité - au mépris des textes internationaux et des multiples conventions internationales portant sur la protection les biens culturels des peuples sous occupation, au mépris aussi du statut juridique de Jérusalem tel qu’il est défini par les Nations Unies.

Rapport accablant qui nomme, un point après l’autre, les causes de ce désastre : occupation, illégalité des travaux entrepris, obstruction face à toutes les tentatives de sauvegarde de ces biens précieux de l’Humanité, transfert de propriété illégale, constructions multiples et illégales.

Sans oublier les responsabilités des entreprises internationales qui participent à ce désastre tels les constructeurs français du tramway de Jérusalem.

Lire la suite :

La site : https://www.ujfp.org/spip.php?article5186

Notes

[1UNESCO : une résolution qui dérange l’ordre du plus fort

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mardi 16 octobre 2018