Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Nos activités > nos contacts en Palestine > Info reçue le 9/10 de l’atelier de broderie palestinienne

Info reçue le 9/10 de l’atelier de broderie palestinienne

Atelier de broderie palestinienne
Boîte de réception
pal.embr@mada.ps

15:29

À AFPS, France, afps, afps, afps, AFPS, Afps, Anne-Marie, Annick, Antoine, Antoine, Apal, moi, augee, palestine45, berbesson, Bernadette, Bonnet, Bonneval, breheret, AdM, Carmen

Palestine, Octobre 2020

Bonjour à vous toutes et tous,

Nous voulons partager avec vous des nouvelles de la Palestine qui, nous croyons, sont très peu connues, en Europe et ailleurs, et qui nous peinent et nous inquiètent beaucoup.

Il y a quelques mois, la presse avait annoncé

une déclaration conjointe de la part de l’Administration Trump et celle de Netanyahu pour ce qu’ils ont appelés « Le plan de paix du siècle » pour la paix en P .O. Cela sans aucune participation, ni consultation de l’Autorité Palestinienne. Il s’agissait de l’annexion à Israël, de la vallée du Jourdain et autres lieux des territoires palestiniens occupés.

Et puis l’application de cette déclaration avait été remise à plus tard…. Mais cette annexion, en fait, elle est en route, elle se fait à grande échelle, sans attendre !

Depuis plusieurs mois, tous les soirs, à la TV palestinienne, nous voyons ce qui s’est passé ce jour-là autour des colonies, ces implantations de population israélienne en territoire palestinien.

Tous les villages palestiniens proches des colonies sont la cible d’agressions de la part des colons, soutenus par l’armée, dans le but d’agrandir leur territoire et de rendre la vie impossible aux villageois…. Ils arrachent les oliviers ou y mettent le feu, et ceci dans des grandes plantations, ou bien ils passent les bulldozers sur les cultures. Ils détruisent des baraques abritant le matériel agricole !

Il y a deux jours, on a vu qu’ils arrachaient des poteaux électriques pour faire passer une nouvelle route pour une de leurs colonies. Et qui, ou quel village, se retrouvera sans électricité dans l’avenir….. ?

Ils détruisent aussi des maisons d’habitation sous prétexte qu’elles ont été construites ‘’sans permis de construire’’. Pourquoi ? Vous savez que la Palestine occupée est partagée en trois zones, A, B et C avec différents statuts d’occupation militaire. Par exemple, dans la zone C, Israël s’est donné tout pouvoir. La frontière entre les zones est sur le papier… Il arrive qu’elle passe près des villages, qui, en s’agrandissant ont construit en zone C, le sachant ou non.

Alors, après quelques mois, ou des années, ils reçoivent un jour un décret de démolition pour avoir bâti sans permis de construire… permis qui, même si demandé formellement aux autorités des occupants, aurait été refusé.

La démolition doit avoir lieu dans les 24 heures ; juste le temps de sortir les meubles et quelques affaires. Mais le comble c’est que les propriétaires devront payer les frais de la démolition ! ou bien ( !!!) ils peuvent faire venir à leurs frais une machine, via amis ou connaissances, qui fera le travail, ce qui sera surement moins cher…. Donc, c’est eux finalement qui détruisent leur propre maison !

Avant-hier, une femme ayant en main un avis de démolition, parce qu’ils avaient bâti sans permis de construire, disait aux colons : « et vous, vous avez demandé à l’autorité palestinienne un permis pour bâtir votre colonie ?’’…

Je n’ai pas de statistiques, mais c’est souvent que cela arrive, aussi à Jérusalem-Est où on ne donne jamais aux palestiniens un permis de construire…

Et comment réagissent-ils les habitants, les paysans ?

On a vu un jour une femme, dans son champ d’oliviers entrain d’être détruit, qui s’était attachée à un bel olivier avec chaine et cadenas….

Des manifestations ont lieu, souvent, dès que des colons commencent à circuler sur les terres d’un village. Les paysans se rassemblent et se rendent sur les lieux. Là où des saccages ont été commis, les manifestations sont plus nombreuses et attirent des gens d’ailleurs.

Ces manifestations sont sans violences, pas de jets de pierres (la seule arme des palestiniens…), mais armés de drapeaux palestiniens, les manifestants marchent en silence, ou crient des slogans, ou essayent de parler, sans résultats, avec les colons et les soldats, lourdement armés.

Souvent se joignent à eux quelques personnalités (notre Curé est souvent parmi eux) venant les soutenir, ceci particulièrement les vendredis.

Finalement, ils sont dispersés par des bombes lacrymogènes, ou alors c’est la violence, ils sont frappés, jetés à terre ou pris en prison.

La semaine dernière, un soldat, voulant maitriser un vieil homme tombé au sol, appuyait son genou sur la base de son cou…, geste tristement célèbre qui avait provoqué la mort d’un noir américain… Un autre soldat est intervenu, repoussant ce genou. La TV l’a montré plusieurs fois !

Tout ceci n’arrête pas la détermination des paysans, qui jurent qu’ils ne quitteront jamais leur village.

Ces évènements ont lieu surtout autour des nombreuses colonies des régions de Naplouse et d’Hébron, dans la vallée du Jourdain et autour de Jérusalem

Nous nous arrêtons-là ! Ce sont des exemples de ce qui arrive tous ces temps-ci.

Nous nous sommes limités à la situation en Cisjordanie, il serait nécessaire un autre article si on parlait de Gaza.

Nous sommes vraiment indignées que tout cela reste inconnu, nous sentions l’urgent besoin d’en parler.

Vous pouvez le faire connaitre autour de vous, mais pas de publication en notre nom.

L’atelier continue à fonctionner, tout doucement…, et accueillerait volontiers quelques commandes !

Bien amicalement a vous tous, amis de la Palestine ! Helene.

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 22 octobre 2020