Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > BDS > L’armement > l’assureur AXA a désinvesti ....

l’assureur AXA a désinvesti ....

Message du site de pétition "Sum of Us" le15/05/2020

XXX, en ces temps difficiles, c’est notre courage et notre solidarité qui nous aident à garder le cap. C’est pourquoi nous voulions partager avec vous les réussites de l’une de vos mobilisations, courageuse et solidaire.

Vous avez obligé l’assureur AXA à se désinvestir d’un fabricant d’armes et de cinq banques qui financent des crimes de guerre.

Et vous aviez commencé fort :

En mai 2018, un mois à peine après le début de la campagne, grâce à la pression de vos 150 000 signatures et à notre présence lors de la plus importante réunion de ses actionnaires, AXA a commencé à réduire ses investissements dans sa filiale AXA EQH, qui finance des activités illégales de colonisation des territoires palestiniens.

Avant la fin de cette même année, vous avez obtenu du géant de l’assurance qu’il mette un terme à tous ses investissements directs dans Elbit Systems, un fabricant d’armes, dont certaines interdites par des traités internationaux.

Manifestation devant l’Assemblée Générale des actionnaires AXA en avril 2019

Manifestation devant l’Assemblée Générale des actionnaires AXA à Paris en avril 2019

Mais ces premières mesures quasi-immédiates ne vous ont pas arrêtés. Mettre une multinationale aussi puissante face à ses responsabilités fut un travail de longue haleine. Et vous n’avez rien lâché !

En 2019, grâce à votre soutien, nous avons pu faire appel à une équipe d’experts financiers indépendants de l’ONG Profundo, pour enquêter sur les investissements d’AXA. Et les résultats furent glaçants.

Nous avons alors publié un rapport de 64 pages, en plusieurs langues, détaillant l’ensemble des montants investis directement et indirectement par AXA dans des entreprises dont les activités sont en violations flagrantes du droit international et des droits humains.

Article sur notre rapport « Quand AXA finance des crimes de guerre », publié en une de Mediapart le 8 juillet 2019

La publication de notre rapport a attiré l’attention de nombreux médias à l’international et a poussé AXA à entamer un processus de désinvestissement total de sa filiale AXA EQH, détentrice de ces investissements honteux.

XXX, ce travail d’investigation, d’écriture, de publication n’aurait jamais été possible sans les dons réguliers de nos membres SumOfUs. C’est vous qui nous permettez de planifier des tactiques comme celle-ci sur le long-terme, et quelle réussite ! Souhaiteriez-vous faire un petit don supplémentaire pour soutenir le travail d’investigation de notre organisation visant à faire rendre des comptes aux multinationales ?

Vos milliers de tweets et d’emails, ainsi que nos actions menées avec nos partenaires lors des assemblées d’actionnaires AXA, sur deux années consécutives, et auprès des agences AXA partout en France et à travers l’Europe, ont pesé lourd dans les décisions du groupe.

AXA qui détenait alors AXA EQH (72.2%) au début de notre campagne, n’est aujourd’hui plus qu’un actionnaire à hauteur de 9% et a annoncé qu’il en serait totalement désinvesti d’ici fin 2020 !

En février dernier, les Nations-Unies publiaient la liste des entreprises impliquées dans des activités criminelles dans les territoires palestiniens, révélant les noms des 5 banques financées par AXA que nous pointions dans notre rapport, dès juillet 2019 ! Un nouveau revers pour l’assureur, qui a toujours nié son implication directe et indirecte dans ces activités illégales.

Aujourd’hui, alors qu’AXA investit dans la recherche sur le Covid-19, n’est-il pas temps pour l’assureur de cesser son double-jeu ? Investir pour protéger la vie d’un côté, et investir dans la destruction de l’autre. Qu’AXA maintienne encore des investissements dans ces 5 banques impliquées dans de graves violations des droits humains est injustifiable.

xxx, 2020 sera cruciale :

AXA s’est engagé à se désinvestir totalement de sa filiale AXA EQH d’ici la fin de l’année. Notre vigilance doit rester maximale pour être sûrs que tout se passe comme prévu.
Et votre mobilisation paie : AXA s’est totalement désinvesti du fabricant d’armes et finalise son retrait de sa filiale impliquée dans des activités criminelles, XXX, vous pouvez forcer AXA à mettre un terme définitif à ses investissements directs !

En plus de vos actions, la production de contenus graphiques, vidéos, notre rapport, les conseils juridiques et financiers, nos actions sur le terrain, ont eu un impact indéniable pour obtenir ces victoires, mais aussi un coût important. C’est pourquoi nous aurons besoin de tout votre soutien pour aller jusqu’au bout de cette campagne.

C’est grâce au soutien régulier de membres tel que vous, que nous sommes capables d’unir nos forces pour obliger des géants de la finance ou de l’industrie à rendre des comptes. Pourriez-vous donner un coup de pouce supplémentaire à nos campagnes avec un petit don aujourd’hui ?

Cette campagne a réaffirmé ce pour quoi les membres SumOfUs se battent : partout dans le monde, faire passer l’humain avant le profit.

Merci pour tout ce que vous faites,
Leyla et toute l’équipe SumOfUs

****
Plus d’informations :

Quand AXA finance des crimes de guerre : l’implication du géant de l’assurance dans l’occupation israélienne
Rapport de SumOfUs. 8 juillet 2019

Une ONG accuse AXA et ses filiales de « financement de crimes de guerre » par le biais de ses investissements israéliens.
Mediapart. 8 Juillet 2019

L’assureur Axa finance-t-il des crimes de guerre commis par Israël ?
AJ+ français. 13 juillet 2019

L’assureur Axa se désinvestit d’une entreprise d’armement israélienne, cible d’une campagne de boycott.
Bastamag. 13 mai 2019

(en anglais) Insurance Giant AXA Linked To Israeli Settlements In Palestinian Territories, Arms Manufacturer.
International Business Times. 18 avril 2018

AXA doit cesser ses investissements dans les colonies israéliennes.
Tribune de la militante des Droits Humains Manal Tamimi dans Mediapart. 22 avril 2019

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 5 juin 2020