Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Actualité-Palestine > Prisonniers palestiniens > La Ldh et la journée de solidarité avec les prisonniers

La Ldh et la journée de solidarité avec les prisonniers

17 avril, Journée de solidarité avec les prisonniers

Liberté pour les enfants palestiniens emprisonnés en Israël

La journée de solidarité avec les prisonniers est l’occasion de rappeler le combat de la LDH et de nombreuses ONG contre les conditions inacceptables d’arrestation, de jugement et de détention des enfants palestiniens dans les prisons israéliennes.

Au cours des 4 dernières années, ce sont 3 800 mineurs palestiniens de Cisjordanie occupée qui ont été arrêtés et poursuivis par la justice militaire israélienne, le plus souvent pour avoir jeté des pierres, un acte passible de vingt ans de prison. À ce jour 330 enfants et mineurs palestiniens sont en détention dans les prisons israéliennes.

Comme le montrent plusieurs rapports d’ONG palestiniennes et israéliennes, ces enfants sont arrêtés, détenus et jugés dans des conditions qui violent la Convention internationale des droits de l’Enfant, ratifiée par Israël.

Ils sont conduits mains attachées et yeux bandés dans un lieu secret pour y être interrogés. Le transfert jusqu’à la prison israélienne et la détention sont accompagnés d’humiliations verbales et/ou physiques de la part des soldats et du personnel pénitentiaire.
À aucun moment, ils ne sont accompagnés par leurs parents ou par un avocat.
Dans la majorité des cas les enfants détenus avouent, en général, avoir jeté des pierres. Il arrive souvent que des enfants signent des documents en hébreu, langue qu’ils ne comprennent pas.
Dans les huit jours suivant leur arrestation, ils sont amenés devant une cour militaire où ils voient pour la 1ère fois leurs parents ou l’avocat.Dans 90% des cas, ils plaident coupables, seul moyen pour échapper au système militaire israélien.
Les traumatismes de ces enfants sont importants. Bien après leur sortie de prison, ils montrent de nombreuses séquelles consécutives à leur arrestation et à leur détention.

Plusieurs outils sont disponibles pour les sections de la LDH qui souhaiteraient organiser une action pour les droits de l’enfant des enfants palestiniens :

matériel de sensibilisation, d’action et d’interpellation pour la journée de solidarité avec les prisonniers palestiniens le 17 avril 2019, avec un focus sur les enfants palestiniens détenus.
Cliquez-ici pour télécharger les outils

- La brochure « Enfances brisées » version 2019 à commander ici (ou en nous contactant par mail/téléphone).

- 2 infographies sur l’emprisonnement des enfants au mépris du droit + sur le parcours de l’arrestation de l’enfant jusqu’à la libération.

- Les chiffres-clés mis à jour.

- Un document d’Amnesty International sur la question de la détention administrative des enfants palestiniens.

- Une animation (porteur de parole) sur les enfants détenus, une activité courte de sensibilisation pouvant être animée en milieu ouvert – dans la rue, sur un stand etc. - et facilitant la venue du public sur votre stand/lieu de sensibilisation.

- Des vidéos-témoignages d’enfants palestiniens passés par les prisons israéliennes.

- Des dessins satiriques de l’artiste Mohammad Sabaaneh (présent à l’expo « La Palestine en dessin » en novembre 2018) sur le thème des prisonniers.

Voir tous les autres outils sur la question des prisonniers (film Palestine la case prison, fiches-contextes etc.)

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mercredi 17 avril 2019