Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Documentation > Histoire de la Palestine > Mandat britannique : de la déclaration Balfour au plan de partage

Mandat britannique : de la déclaration Balfour au plan de partage

Mandat britannique : de la déclaration Balfour au plan de partage
dimanche 22 janvier 2017 par Dominique Vidal
Journaliste et historien, directeur avec Bertrand Badie de "L’état du monde" (La Découverte).

L’Iremmo organise un samedi par mois une Université populaire consacrée, cette année, à "Paix et guerres au Proche-Orient". Hier, la Première Guerre mondiale était à l’ordre du jour. Voici la conférence que j’y ai donnée.

D. V.

On nous invite à commémorer, cette année, trois anniversaires en 7 : 1917 et la Déclaration Balfour, 1947 et le plan de partage de la Palestine, 1967 et la guerre des Six-Jours. C’est oublier une quatrième date dont tout découle : 1897.

Cette année-là, Herzl fonde le mouvement sioniste. Puis, sa vie durant, il cherchera des appuis internationaux pour son projet : il rencontrera le Sultan turc, les ministres du Tsar, le Kaiser allemand, le Pape... Mais sa préférence va au Royaume-Uni. Il mourra en 1904 sans avoir obtenu le soutien britannique dont il rêvait : « Avec l’Angleterre en guise de point de départ, écrira-t-il peu avant son décès, nous pouvons être assurés que l’idée sioniste s’élancera plus avant et plus haut que jamais auparavant. » Son successeur, Haïm Weizmann, réussira treize ans plus tard.

1) La Déclaration Balfour

Lire la suite : http://www.ujfp.org/spip.php?article5352

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 22 mars 2019