Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Actualité-Palestine > La Palestine et la France > Gaza : la honte de l’Occident, le gouvernement français en dessous de tout (...)

Gaza : la honte de l’Occident, le gouvernement français en dessous de tout mercredi 15 août 2018 par le Bureau national de l’UJFP

Gaza : la honte de l’Occident, le gouvernement français en dessous de tout
mercredi 15 août 2018 par le Bureau national de l’UJFP

La situation d’aujourd’hui évoque irrésistiblement 1938 et Munich. À l’époque, l’Occident laissait monter le nazisme. Officiellement, les dirigeants se disaient pacifistes. Mais pour beaucoup, « mieux valait Hitler que le Front Populaire ». Aujourd’hui, l’ennemi c’est le musulman, jugé être forcément intégriste et terroriste.
Gaza, jusqu’à quand laissera-t-on faire ?

Personne ne peut faire semblant de ne pas voir ce qui est à l’œuvre. Tous les jours, l’armée israélienne assassine impunément à Gaza avec des assassins d’élite, bien planqués, qui tirent comme à la fête foraine. Cette armée dite « morale » ne vise pas n’importe qui : les mort-e-s sont des infirmières comme Razan al-Najjar, 21 ans, qui marchait les bras en l’air vers un blessé, des secouristes, des journalistes. Les assassins poussent des cris de joie quand ils touchent leurs victimes.

Quand ils ne tuent pas, les tireurs blessent grièvement. Les balles explosives, armes interdites, ont estropié des milliers de Gazaoui-e-s et, faute de médicaments, ces blessures ont souvent abouti à des amputations. Parce qu’ils ne veulent pas courber la tête, des estropiés amputés jouent au football à Gaza comme pour signifier qu’ils veulent toujours rester debout.

Tuer ne suffit pas : les Israéliens ont rasé une grande salle de spectacle à Gaza, le centre culturel Saïd al-Mishal, qui servait de théâtre et de salle de concert. Le message est simple : « nous vous empêcherons de vivre normalement. Nous détruirons le tissu social qui fait que votre société ne s’est pas écroulée ».
Enfin la France s’exprime !

Le Drian, Philippe et Macron n’ont rien vu de répréhensible depuis le 30 mars, jour où la tuerie de masse a débuté.

lire la suite : http://www.ujfp.org/spip.php?article6593

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le lundi 17 septembre 2018