Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Nos activités > Nos courriers > élus français divers > à la mairie de Paris sur l’accès de la flottille de Gaza au port de (...)

à la mairie de Paris sur l’accès de la flottille de Gaza au port de Paris

11/06/2018

à

Madame Hidalgo,

maire de Paris

Madame la Maire,

L’association Couserans-Palestine (09) vient d’apprendre que l’appontement de la flottille "de la liberté " , partie de Suède et de Norvège, pour tenter de briser le blocus de Gaza , a été refusé sous des prétextes fallacieux par le port autonome de Paris.

Le 12 juin la Mairead (en référence à Mairead Corrigan, prix Nobel de la Paix 1976 et membre du Bateau des Femmes en 2016) et la Falestine devaient accoster à Paris où ils devaient etre reçus au port de l’Arsenal. Des conférence de presse et des rencontres avec le public et des éluEs étaient prévues.

Grâce au soutien d’organisations de la société civile, à l’initiative de plusieurs pays, les embarcations sont maintenant en route. Cette Flottille de la Liberté 2018 répond à un impératif de solidarité et de justice. Elle porte toujours le message d’espoir que Gaza, la Palestine, n’est pas seule. Elle navigue pour le droit des Palestiniens à un avenir juste. Elle est soutenue en France par le Collectif national pour une Paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens et la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine.

Abolition du blocus sévissant sur Gaza. Cette flottille pour la justice en Palestine revêt un caractère solidaire, politique et non humanitaire. Le but est d’abolir le blocus qui étrangle la bande de Gaza, pas de le rendre simplement plus humain. D’autre part, la mission espère, au-delà du fait de rejoindre Gaza, ouvrir la voie à d’autres et surtout permettre aux pêcheurs locaux de se réapproprier leurs eaux afin de pouvoir à nouveau vivre de leur métier.

Contre les attaques récurrentes envers les pêcheurs. Cette action est exercée en solidarité avec les pêcheurs de Gaza sur qui la marine israélienne ouvre régulièrement le feu. Au cours des trois premiers mois de 2017, 52 pêcheurs ont été pris pour cible lors de leur activité selon le Centre palestinien des Droits de l’Homme (PCHR). Les bateaux et la pêche sont confisqués, les pêcheurs arrêtés.

L’association Couserans-Palestine (09) s’adresse solennellement à Mme A. Hidalgo, Maire de Paris, pour qu’ elle intervienne et trouve une solution qui permette l’appontement de la flottille et la tenue de la soirée festive prévue avec les mariniers.

Soyez assurée, madame la Maire, de notre attachement aux droits des peuples

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 16 novembre 2018