Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Nos activités > Nos courriers > élus français divers > à Carole Delga, Pde de Région Occitanie, 19/05/2018

à Carole Delga, Pde de Région Occitanie, 19/05/2018

Un premier courrier le

18/05/2018

à

Madame Carole Delga, Présidente de la région Occitanie

Madame la Présidente,
 

L’association Couserans-Palestine (09) a appris que, à l’occasion du déplacement à Toulouse, le mercredi 23/05, de l’ambassadrice d’Israël en France, une représentante de la Région Occitanie participera au dîner de gala, au siège de la CCI au 2, Bd Alsace Lorraine. Un dîner de gala qui fleure la provocation à une semaine de l’anniversaire de la Naqba, et après la répression meurtrière de la Grande Manifestation du Retour du 15 mai
 
Plus fondamentalement, cela fait plus de 70 ans qu’Israël refuse de respecter les résolutions internationales dans ses relations avec les Palestiniens. Israël occupe illégalement une partie de la Palestine, dont Jérusalem-Est, capitale de la Palestine, Israël a construit un mur de séparation avec la Palestine, Israël pratique l’apartheid, Israël emprisonne les militants palestiniens et les manifestants, même mineurs, Israël tue avec des armes sophistiquées des manifestants qui n’ont, pour seule arme, que leur courage et leur seule volonté de vivre chez eux, dans la dignité et le respect de leurs droits d’êtres humains.
 
C’est pourquoi à Couserans-Palestine nous avons honte de savoir que nous serons représentés, par l’intermédiaire d’un de nos élus, à ce gala.
 
C’est pourquoi nous vous exhortons, Madame la Présidente, à faire savoir haut et clairement que la région refuse de participer à ce repas avec des criminels !
 
Nous espérons que le modèle social et politique d’Israël n’est pas celui que vous souhaitez transposer dans notre région, dans notre pays.
 
Il serait temps que la France reconnaisse d’urgence l’État de Palestine et la région Occitanie s’honorerait en rappelant cette exigence aux parlementaires et au Président de la République

Puis, après une réponse de UGO Barrière, directeur de cabinet, un second courrier le 28/05

Monsieur Ugo BARRIERE ,
Région Occitanie

Monsieur,

Suite à votre récent message :
"Je fais suite à votre mail du 19/05 adressé à la Présidente de la Région Occitanie.
Contrairement à des informations qui ont pu être diffusées dans la presse, je vous informe que la Région ne participe pas au dîner de gala que vous citez."
 
Nous nous sommes mieux renseignés et nous reconnaissons que vous avez raison sur ce point.
Cela dit, l’annonce par Israël Valley parlait de la participation de la Région Occitanie à la table ronde avec le "consul honoraire d’Israël" juste avant le dîner... ‌
Et nous serions curieux de connaître les questions abordées au cours de cette table ronde. Nous craignons fort qu’elles n’aient tourné autour du thème de la collaboration entre notre Région Occitanie et l’état d’Israël. Si tel n’est pas le cas, rassurez-nous en vous faisant parvenir le Compte-rendu de cette réunion, Compte-rendu qui devrait être accessible à tous les citoyens de la Région.
 
Si la table ronde a concerné la collaboration, nous devons dire que nous n’avons rien à retirer à notre lettre. Les échanges et toutes les collaborations techniques, économiques, culturelles et politiques devraient cesser avec un état Criminel.
 
Nous notons également que, dans votre réponse, il n’y a pas la moindre réflexion sur notre phrase de conclusion, réécrite ci-dessous :

"Il serait temps que la France reconnaisse d’urgence l’État de Palestine et la région Occitanie s’honorerait en rappelant cette exigence aux parlementaires et au Président de la République"

Recevez, Monsieur, l’assurance de notre soutien au droit des peuples à la dignité et à la liberté

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mardi 16 octobre 2018