Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Nos activités > Nos courriers > vers milieux culturels > Artistes en Palestine : courriers adressés : JP Darrousin , I. Huppert, M. (...)

Artistes en Palestine : courriers adressés : JP Darrousin , I. Huppert, M. Fitoussi, R. Guediguian, A. Ascaride.

Vous trouvez, ci-dessous et ci-joint, un courrier adressé aux artistes et producteurs de film : JP Darrousin , I. Huppert, M. Fitoussi, R. Guediguian,, A. Ascaride.

L’ensemble des courriers est lisible à la suite de ce message.

Dans la mesure où nous ne sommes pas assurés de la validité des adresses utilisées, nous remercions les destinataires de ce courrier qui pourront faire suivre, en particulier pour M. Fitoussi, pour lequel nous n’avons pas trouvé la moindre adresse.

Message diffusé, en CCI, auprès de nombreuses associations, en particulier celles connues pour leur soutien au peuple palestinien.

Pour Couserans-Palestine (09)

Les Co-Présidents

Les différents courriers :

à

M. J.P. Darroussin,

Monsieur,

Il y a quelque temps, des adhérents de notre association, Couserans-Palestine (09) ont eu l’occasion, sur une chaîne de TV, de voir le film "La Ritournelle" dans lequel vous tenez, avec Isabelle Huppert, le rôle principal. Quel ne fut pas l’étonnement de nos adhérents de voir le film se terminer par 5 minutes de véritable publicité pour Israël, les boues de la mer morte et ce magnifique élevage bovin qui fleurit en plein désert. Comment ne pas repenser, sur cette dernière image, à la propagande sioniste ; « Nous avons fait reverdir le désert ».

Ce qui rend encore plus inexplicable, et même inexcusable votre participation à ce film, c’est sa date : 2014, autant dire hier. A cette date, on ne pouvait pas ignorer l’expulsion des Palestiniens de leurs villages en 1948, l’occupation d’une bonne partie de la Jordanie et de Jérusalem-est (sans compter les crimes sur Gaza), la construction, par l’Etat d’Israël d’un mur empiétant sur les terres occupées, la colonisation des territoires occupés, avec ses deux aspects essentiels ; la construction d’innombrables citées réservées aux citoyens israéliens et la captation des ressources de la Palestine au profit de l’économie israélienne.

Tout ce qui précède n’est pas une invention de notre association, mais est tiré de rapports internationaux officiels de l’ONU ou de l’UE. Ces deux organismes ne cessent de critiquer la politique d’Israël, sans prendre malheureusement la moindre sanction contre cet Etat.

Et par votre participation à ce film, vous cautionnez l’attitude d’Israël, alors qu’il existe un mouvement appelé BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanctions à l’égard d’Israël, tant que cet Etat ne se conformera pas aux résolutions internationales).

Et la critique que nous vous adressons prend d’autant plus de signification que, dans le dernier film que vous avez tourné, sur les immigrés en Méditerranée, vous répondez à un gendarme qui vous reproche d’être raciste à son égard : "Comment, moi, raciste, mais si vous me connaissiez, Monsieur, si vous connaissiez mes engagements, vous n’oseriez jamais dire une telle chose"

Force est de constater, après avoir vu ce film, que votre anti-racisme connaît une exception, le racisme de l’Etat d’Israël envers les Palestiniens !

En espérant vous voir, à l’avenir, sur d’autres bases et même vous voir rejoindre le mouvement BDS, recevez, Monsieur, l’assurance de l’attention que nous portons aux droits des peuples.

à

Madame Isabelle Huppert,

Madame,

Il y a quelque temps, des adhérents de notre association, Couserans-Palestine (09) ont eu l’occasion, sur une chaîne de TV, de voir le film "La Ritournelle" dans lequel vous tenez, avec J.P. Darroussin, le rôle principal. Quel ne fut pas l’étonnement de nos adhérents de voir le film se terminer par 5 minutes de véritable publicité pour Israël, les boues de la mer morte et ce magnifique élevage bovin qui fleurit en plein désert. Comment ne pas repenser, sur cette dernière image, à la propagande sioniste : "nous avons fait reverdir le désert".

Ce qui rend encore plus inexplicable votre participation à ce film, c’est sa date : 2014, autant dire hier. A cette date, on ne pouvait pas ignorer l’expulsion des Palestiniens de leurs villages en 1948, l’occupation d’une bonne partie de la Jordanie et de Jérusalem-est (sans compter les crimes sur Gaza), la construction par l’Etat d’Israël d’un mur empiétant sur les terres occupées, la colonisation des territoires occupés, avec ses deux aspects essentiels : la construction d’innombrables citées réservées aux citoyens israéliens et la captation des ressources de la Palestine au profit de l’économie israélienne.

Tout ce qui précède n’est pas une invention de notre association, mais est tiré de rapports internationaux officiels de l’ONU ou de l’UE. Ces deux organismes ne cessent de critiquer la politique d’Israël, sans prendre malheureusement la moindre sanction contre cet Etat.

Et par votre participation à ce film, vous cautionnez l’attitude d’Israël, alors qu’il existe un mouvement appelé BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanctions à l’égard d’Israël, tant que cet Etat ne se conformera pas aux résolutions internationales).

En espérant vous voir, à l’avenir, mieux informée, sur d’autres bases et même vous voir rejoindre le mouvement BDS, recevez, Madame, l’assurance de l’attention que nous portons aux droits des peuples.

à

Marc Fitoussi,

Monsieur

Il y a quelque temps, des adhérents de notre association, Couserans-Palestine (09) ont eu l’occasion, sur une chaîne de TV, de voir le film "La Ritournelle", un film dont vous êtes le réalisateur, avec, dans les rôles principaux : I. Huppert et J.P. Darroussin. Quel ne fut pas l’étonnement de nos adhérents de voir le film se terminer par 5 minutes de véritable publicité pour Israël, les boues de la mer morte et ce magnifique élevage bovin qui fleurit en plein désert. Comment ne pas repenser, sur cette dernière image, à la propagande sioniste ; "Nous avons fait reverdir le désert".

Ce qui rend encore plus inexplicable ce film, c’est sa date : 2014, autant dire hier. A cette date, on ne pouvait pas ignorer l’expulsion des Palestiniens de leurs villages en 1948, l’occupation d’une bonne partie de la Jordanie et de Jérusalem-est (sans compter les crimes sur Gaza), la construction d’un mur entre l’Etat d’Israël et les terres occupées, la colonisation des territoires occupés, avec ses deux aspects essentiels : la construction d’innombrables citées réservées aux citoyens israéliens et la captation des ressources de la Palestine au profit de l’économie israélienne.

Tout ce qui précède n’est pas une invention de notre association, mais est tiré de rapports internationaux officiels de l’ONU ou de l’UE. Ces deux organismes ne cessent de critiquer la politique d’Israël, sans prendre malheureusement la moindre sanction contre cet Etat.

Et par votre réalisation de ce film, vous cautionnez l’attitude d’Israël, alors qu’il existe un mouvement appelé BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanctions à l’égard d’Israël, tant que cet Etat ne se conformera pas aux résolutions internationales).

En espérant vous voir, à l’avenir, mieux informé, sur d’autres bases et même vous voir rejoindre le mouvement BDS, recevez, Monsieur, l’assurance de l’attention que nous portons aux droits des peuples.

à Ascaride Guediguian

Madame, Monsieur

Les adhérents de Couserans-Palestine (09) ont eu l’occasion le lire l’article diffusé par le site BDS concernant votre participation à un festival de cinéma en Israël

bdsfrance.org/robert-guediguian-et-ariane-ascaride-en-apartheid-israel-une-faute-politique-et-morale/

L’association Couserans-Palestine (09) s’associe pleinement à la teneur et aux critiques de l’article de BDS.

Nous espérons nous aussi que vous aurez le courage de reconnaître votre faute morale et politique, et de présenter, à défaut d’excuses, vos regrets au peuple palestinien.

EN PJ, vous lirez la lettre que nous adressons à JP Darroussin sur un thème très voisin

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 22 septembre 2018