Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Actualité-Palestine > racisme ; (anti)sionisme ; antisémitisme > Quand le CRIF obtient la destitution d’un candidat « macronien (...)

Quand le CRIF obtient la destitution d’un candidat « macronien »

Quand le CRIF obtient la destitution d’un candidat « macronien »
Retour sur l’affaire Christian Gerin
Orient XXI > Magazine > Pierre Prier > 23 avril 2018

Parmi les personnalités désignées par Emmanuel Macron pour réfléchir à une nouvelle loi qui traquera les contenus racistes et antisémites sur les réseaux sociaux, on trouve le nom du vice-président du Conseil représentatif des institutions juives de France, Gil Taïeb. Le choix n’est pas neutre : il s’agit de l’un des partisans les plus actifs de l’amalgame entre antisémitisme et critique d’Israël. Ce qui éclaire rétrospectivement la mésaventure d’un ex-candidat de La République en marche aux élections législatives de 2017.

lire la suite : https://orientxxi.info/magazine/quand-le-crif-obtient-la-destitution-d-un-candidat-macronien,2417

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mercredi 17 juillet 2019