Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > 3)Actualité-Palestine > Gaza, bande de > La Marche du retour à Gaza - contexte et droit international

La Marche du retour à Gaza - contexte et droit international

La Marche du retour à Gaza - contexte et droit international
13 avril 2018 - Fiche-contexte

Le 30 mars 2018, quelques dizaines de milliers de manifestants pacifiques (30 000 selon l’armée israélienne) se sont rassemblés en 5 endroits de la bande de Gaza, non loin de la clôture militarisée qui sert de frontière avec Israël, dans la « zone tampon » décrétée par Israël sur le territoire palestinien et interdite aux Gazaouis. Ils marquaient ainsi le début de la « Grande Marche du Retour ».

Pourquoi ? Ces manifestants commémoraient les 42 ans de la « Journée de la terre », lors de laquelle l’armée israélienne tira sur une manifestation pacifique et tua 6 de ses citoyens palestiniens qui protestaient contre la dépossession de leur terre.

Qui sont ces manifestants ? Le mouvement est populaire et non violent : hommes et femmes, enfants et vieillards, familles entières, tous ont pris part à la manifestation. Le mouvement est issu de la société civile : une vingtaine d’associations ont appelé au rassemblement. Tous les partis politiques palestiniens le soutiennent. Le mouvement vise à être prolongé jusqu’au 15 mai 2018, date qui marquera les 70 ans de la Nakba (la « catastrophe »).}}
13 avril 2018 - Fiche-contexte

Le 30 mars 2018, quelques dizaines de milliers de manifestants pacifiques (30 000 selon l’armée israélienne) se sont rassemblés en 5 endroits de la bande de Gaza, non loin de la clôture militarisée qui sert de frontière avec Israël, dans la « zone tampon » décrétée par Israël sur le territoire palestinien et interdite aux Gazaouis. Ils marquaient ainsi le début de la « Grande Marche du Retour ».

Pourquoi ? Ces manifestants commémoraient les 42 ans de la « Journée de la terre », lors de laquelle l’armée israélienne tira sur une manifestation pacifique et tua 6 de ses citoyens palestiniens qui protestaient contre la dépossession de leur terre.

Qui sont ces manifestants ? Le mouvement est populaire et non violent : hommes et femmes, enfants et vieillards, familles entières, tous ont pris part à la manifestation. Le mouvement est issu de la société civile : une vingtaine d’associations ont appelé au rassemblement. Tous les partis politiques palestiniens le soutiennent. Le mouvement vise à être prolongé jusqu’au 15 mai 2018, date qui marquera les 70 ans de la Nakba (la « catastrophe »).

lire la suite : https://plateforme-palestine.org/La-Marche-du-retour-a-Gaza-contexte-et-droit-international

info portfolio

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 19 mai 2018