Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Actualité-Palestine > racisme ; (anti)sionisme ; antisémitisme > Le président du CRIF exige une loi contre l’antisionisme : l’historien (...)

Le président du CRIF exige une loi contre l’antisionisme : l’historien Dominique Vidal lui répond

Le président du CRIF exige une loi contre l’antisionisme : l’historien Dominique Vidal lui répond
7 novembre 2017

Dominique Vidal est journaliste et historien. Spécialiste de la question israélo-palestinienne, il est l’auteur de plusieurs ouvrages. Il sort en janvier, chez Libertalia, un livre intitulé : « Réponse à Emmanuel Macron. Antisionisme = antisémitisme ? ».

Choqué par une interview de Francis Kalifat*, le président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France), qui exige une loi française contre l’antisionisme, Dominique Vidal répond à nos questions.

LCDL : Le président du CRIF veut criminaliser l’antisionisme. Cela vous inquiète-t-il ?

Dominique Vidal : J’avais souligné, en juillet dernier, l’erreur commise par le président de la République en invitant le Premier ministre israélien à la commémoration du 75e anniversaire de la rafle du « Vel’ d’Hiv’ » et plus encore en concluant son (excellent) discours par une phrase amalgamant antisionisme et antisémitisme. Avec ce geste sans précédent, Emmanuel Macron croyait sans doute calmer les ardeurs de Benyamin Netanyahou. Il a, au contraire, excité ses appétits : via le président du CRIF, Francis Kalifat, le leader de la droite israélienne qui exige maintenant une loi réprimant l’antisionisme.

Lire la suite : https://plateforme-palestine.org/Le-president-du-CRIF-exige-une-loi-contre-l-antisionisme-l-historien-Dominique

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le lundi 17 septembre 2018