Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Nos activités > Nos courriers > aux membres du gouvernement français > au Président Macron, sur l’arrestation de Salah Hamouri

au Président Macron, sur l’arrestation de Salah Hamouri

que vive la Palestine

26/08/2017

à
Monsieur Emmanuel Macron
Président de la république
palais de l’Elysée,
Paris

Monsieur le Président,

Salah Hamouri, un Franco-Palestinien vivant à Jérusalem-Est, territoire officiellement palestinien, occupé par Israël depuis 1967, vient d’être arrêté par les forces militaires israéliennes, alors qu’il venait d’obtenir son diplôme d’avocat. Une enquête est menée pour « appartenance à une organisation ennemie ».
 En début d’après-midi, les défenseurs de Salah Hamouri n’avaient toujours pas reçu d’explications ni de motifs à cette arrestation qui apparaît, dès lors, comme totalement arbitraire.
Il a été présenté mercredi après-midi devant un juge qui a décidé de le maintenir en détention pendant cinq jours, c’est à dire jusqu’à dimanche, officiellement le temps de l’enquête. Une enquête qui concernerait son appartenance à une « organisation ennemie », selon certains médias arabes qui citent également l’un des avocats de Salah. Celui-ci évoque une volonté des autorités israéliennes de voir Salah Hamouri quitter définitivement la Palestine
Salah Hamouri a déjà passé sept ans dans les geôles israéliennes, accusé d’avoir voulu assassiner le rabbin Ovadia Yosef, fondateur du parti religieux Shass, grand défenseur de l’occupation et de la colonisation, aujourd’hui décédé. La « justice militaire » israélienne l’a condamné après un affreux chantage. Soit il reconnaissait la tentative d’assassinat et il écopait de sept ans de prison, soit il continuait à nier et alors il passerait 14 ans derrière les barreaux !
Malgré cela, Salah Hamouri continue à être harcelé par les autorités israéliennes qui, régulièrement, lui interdisent de se rendre en Cisjordanie. Son épouse, Elsa, et son bébé, ont été refoulés à l’aéroport de Tel Aviv et ne peuvent vivre avec lui. Comme si ce n’était pas suffisant, l’occupant israélien vient donc d’arrêter à nouveau Salah Hamouri, un Palestinien qui est également citoyen français.
L’arrestation de notre concitoyen - dont le seul crime est de résister à l’occupation et à la colonisation - est inadmissible et insupportable. Les autorités françaises ne doivent pas laisser passer une telle infamie ».
 
L’association Couserans-Palestine demande au Président de la République d’intervenir pour exiger sa libération

Dans l’attente de votre intervention, recevez, Monsieur le Président, l’assurance de notre attachement au droit des peuples.
 

Pour Couserans-Palestine (09)
Les Co-Présidents

Couserans-Palestine (09) regroupe plus d’une centaine d’adhérents du département de l’Ariège, qui agissent :
- Pour l’instauration d’un état palestinien souverain, indépendant, avec Jérusalem-Est comme capitale, dans les frontières d’avant la « guerre des six jours », en application de la résolution 242 des Nations Unies ;
- Pour l’application de la résolution 194 de l’ONU pour le droit au retour des réfugiés ;
- Pour établir des liens de solidarité avec le peuple palestinien.


Nous avons également adressé copie de ce courrier aux députés 09 de la France Insoumise en leur demandant intervenir sur la question.

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 juillet 2018